logo laboratoire de l'hiver

Fiche 3 : Créer du confort

La notion de confort est particulièrement importante lorsqu’on réfléchit à un projet hivernal. En effet, pour que les usagers aient envie de rester sur un site, il est important d’offrir des possibilités de bouger et de se réchauffer, le confort thermique ayant un effet direct sur l’achalandage. On peut créer du confort de plusieurs manières, et il importe de tenir compte de cette dimension dès les premières étapes d’un projet, notamment lors du choix du site. 

Orientations générales

  • Comprendre les microclimats d’un site, qui varient selon les zones et les moments de la journée

    • Les corridors de vent : les espaces compacts et bordés de végétation ou de bâtiments de hauteur modérée (cour intérieure) seront moins exposés au vent. Sur le site, il est recommandé de choisir des zones peu exposées pour aménager les équipements. Il est aussi possible de réduire les effets du vent en installant des structures brise-vent.

    • L’ensoleillement améliore grandement le confort. On priorise donc les zones ensoleillées pour installer le mobilier et les sources de chaleur d’appoint (foyers), et on concentre les activités lors des périodes d’ensoleillement. 

 

  • Créer des zones distinctes et une gradation de chaleur 

    • Les parcs équipés d’un chalet sont largement plus fréquentés que ceux qui n’en ont pas. “Pour vivre dans le froid, on a besoin d’un refuge de chaud.”

    • En créant des transitions entre les espaces intérieurs/extérieurs et chauds/froids, on réduit les chocs thermiques et on augmente le confort des usagers.

    • Par exemple, à la sortie d’un chalet, on installe des foyers, des parois ou des sources de chaleur d’appoint. Puis, on aménage une zone ouverte où l’on peut bouger. (Zones : voir graphique p.112)

 

  • Choisir un mobilier adapté et le disposer aux bons endroits

    • Mobilier à privilégier : les chaises adirondack et chaises de plage, qui n'accumulent pas de glace et sont faciles à ranger. Il faut toutefois prévoir des ressources pour le rangement de certaines pièces de mobilier mobile léger. 

    • L'accotoir est aussi une bonne option qui permet de se reposer sans s'asseoir. La verticalité de ce type de mobilier limite l’accumulation de neige et de glace. Ce mobilier cohabite bien avec les opérations de déneigement.

    • Le chauffage d’appoint et les foyers sont toujours appréciés des usagers. Les règlements municipaux sont toutefois à vérifier.

    • Certains mobiliers chauffants innovants peuvent être considérés, par exemple les tables chauffantes japonaises (kotatsu). 

    • Mobilier à éviter : les bancs et tables de pique-nique, difficiles à déneiger et inconfortables en hiver.

 

  • Travailler sur le confort perçu

    • Certaines composantes d’aménagement peuvent renforcer la perception de confort chez les usagers, notamment l’installation de lumières aux teintes chaudes et d’abris (halles, pergolas, cabanes ouvertes).

 


 

Bonne connaissance de la direction des vents dominants lors du choix du site et de son aménagement

Bonne compréhension des microclimats favorables et défavorables sur le site

Création de zones distinctes avec transition thermique

Mobilier comfortable

Intégration de sources de chaleur

Ajout de lumières aux teintes chaudes et d’abris

Aide-mémoire