logo laboratoire de l'hiver

Fiche 1 : Choisir le bon site

Le succès d’un projet hivernal repose en grande partie sur le choix du site. En effet, l’échelle du lieu (ruelle, rue commerciale, parc, etc.), l’emplacement et le niveau d'ensoleillement auront des implications sur tous les paramètres du projet. Il s’avère donc essentiel de choisir stratégiquement le site d’implantation et de privilégier, si possible, un lieu qui possède déjà un attrait hivernal et certaines caractéristiques clés. De cette manière, il sera beaucoup plus facile d’atteindre les objectifs visés et de créer un espace convivial et confortable. 

Caractéristiques à évaluer pour le choix d’un site

Les préalables :

  • Présence d’une stratégie de vitalité hivernale à l’échelle du quartier : le déploiement d’autres interventions et activités dans le quartier (ex. des buttes et patinoires) améliore la fréquentation d’une place publique, qui s’inscrit alors dans une vision globale du loisir hivernal.

  • Attraction préexistante en été et historique d’appropriation du lieu : un site déjà connu et fréquenté en été fonctionne mieux qu’un site où il faut créer un attrait. Le fait de miser sur une attractivité établie demande aussi moins d’efforts et de ressources.

  • Flux de piétons continu à proximité du site : les lieux qui entretiennent une relation de proximité avec un flot de piétons constant ont un meilleur potentiel d’appropriation.

  • Équipements sur place qui encouragent l’appropriation citoyenne, par exemple des aménagements qui peuvent être valorisés en hiver. 

 

Autres facteurs de succès :  

  • Degré d’ensoleillement du site, à différents moments de la journée. Il est conseillé de définir les moments d’appropriation en fonction de l'ensoleillement, pour maximiser le confort. Aussi,  les places situées dans le cadran sud-est d’une intersection ont le meilleur ensoleillement. 

  • Microclimats favorables : les espaces où l’on retrouve des microclimats qui maximisent le confort sont très populaires durant les heures d’ensoleillement. La possibilité de déplacer les pièces de mobilier permet de les orienter selon les microclimats.

  • Facteur vent : un site venteux diminue le confort des usagers. Les espaces ouverts sont plus vulnérables au refroidissement éolien.

  • Facilité d’entretien et caractéristiques physiques : un site facile d’accès et plat simplifie les opérations d’entretien et de déneigement. 

  • Capacité à intégrer des activités hivernales
     

Site fréquenté ayant un attrait préalable

Bon débit de piétons

Bon ensoleillement

Peu de vent

Accès facile pour l’entretien 

Aide-mémoire